Les leçons d'une traversée

Quand nous nous sommes retrouvés en haute mer, au milieu du Golfe de Gascogne, ballotés par les hautes vagues d’une houle latérale qui ne nous permettaient plus de voir l’horizon, à 150 milles des côtes les plus proches, par un temps maussade et un vent de face…on s’est sentis débutants. Et pour être honnête, je crois qu’on s’est fait un peu peur.À peine dépassé Groix, deux d’entre nous ont été sa...

(ERRATUM) La route vers le sud

Nous étions quasiment prêts à partir, nous n'attendions plus qu'une fenêtre météo favorable pour quitter les côtes française. Nous attendions que le temps se calme et que la houle au large puisse retomber. Mais nous n'avons pas vu venir une autre vague. Celle du reconfinement …Je vous passe les détails, d'autant que vous devez être plus informés que nous, mais nous nous sommes retrouvés coincés en...

La route vers le sud

Nous sommes le 21 octobre. Et nous n’avons pas vu passer l’été. Ni l’automne d’ailleurs. Certes les températures restent douces, comparées à la Suisse dont l’isotherme du 0°C vient titiller le sommet de la tête, mais les jours raccourcissant le “spleen” hivernal s’installe et les dépressions aussi.Il faut se rendre compte que d’un point de vue helvétique, les dépressions se développant dans l’atla...

Cloués au port

Après notre navigation de trois jours (beaux et ensoleillés) depuis Saint-Quay-Portrieux, le climat de l'Atlantique nord semble vouloir nous rappeler à la raison saison. Nous savions que du mauvais temps se préparait et que nous ne pourrions pas rejoindre le Morbihan en une seule fois.L'Atlantique nord nous envoie en ce moment des pulsations de perturbations qui s'enchaînent presque toutes les 24h...

SQPX >> Camaret

Comme disait Renaud, nous sommes partis un mardi. Nous avons profité d'une fenêtre météo avec trois jours de beau pour partir de Saint-Quay-Portrieux, où nous avions pris possession du bateau, pour descendre le plus loin en Bretagne sud.Premier jour 65 miles jusqu'à Roscoff. Avec une moyenne de 7 nœuds, nous sommes quand même partis à l'aube et arrivés au crépuscule. Mer peu agitée, soleil et vent...

Dictons marins
Le bateau qui n’obéit pas au gouvernail le fera sûrement au rocher. proverbe breton