Chapitre 4 - Madame Briggs

 Un mois auparavant, à bord de la Mary Celeste.— Il me manque encore deux malles !— Ma chère, vous êtes sûre qu’elles ne sont pas déjà à bord ? Vous avez été vérifier dans la cale de cargaison ? lança Benjamin Briggs, un brin narquois, assis devant sa table à carte et regardant son épouse Sarah s’agiter devant les grands équipets de rangement avec un amusement qu’il avait bien du mal à dissim...

Chapitre 3 - Un bateau ivre

 De retour en Atlantique, un mois plus tard, à bord du Dei Gratia.Visant la direction indiquée par le timonier, Morehouse trouva effectivement, apparaissant et disparaissant au milieu des vagues, un petit amas noir hérissé de ce qui semblait être une mâture. — Un brick ! dit-il, par réflexe. À cette distance, il lui était difficile de distinguer les choses avec précision, et croiser...

Chapitre 2 - Vers les docks

 Environ un mois auparavant, sur la côte américaine.— Allons allons, messieurs ! Pressons un petit peu, on ne va pas y passer la nuit !Un petit quadragénaire à la figure pâle, barrée d’une moustache finement brossée au-dessus des lèvres, le regard vif et le geste rendu nerveux par le froid humide, houspillait la poignée de dockers qui s’affairaient à charger de lourds tonneaux sur un brick fr...

Chapitre 1 - Une étrange rencontre

     À bord d’un brick de commerce en Atlantique Nord, à la fin du XIXe siècle. Après une séance d’observation sur le pont de son navire, c’était d’un pas lent que le capitaine avait regagné sa cabine pour mettre le journal de bord à jour, espérant qu’une activité tout aussi constructive qu’elle est obligatoire lui ferait passer le temps, si long et répétitif en haute mer. &nbs...

On the Rock

En 1713, la France change d’époque. Louis XIV est mourant (ou presque), et le royaume sort de plus de dix ans de guerre avec la quasi-totalité de ses voisins. But ultime de l’entreprise: Garder la couronne d’Espagne fermement vissée sur la tête du duc d’Anjou, petit-fils du Roi-Soleil. Bien des tractations mettront fin à ce qui a été connu comme la Guerre de Succession d’Espagne. Et parmi elles, u...

Aux portes d'Hercule

Le propre des empires, c’est que même quand on se trouve loin de leur centre, il y a toujours autour de soi des éléments qui nous rappellent qu’on y est. Ou en tout cas que l’on y aurait été. Phéniciens, Carthaginois, Romains et Maures ont essaimé cette côte et laissés dans l’ancienne Gadès les traces de leur grandeur et de leur déclin, désormais sous terre et eau, le tout recouvert d’une str...

Épisode 3: Un début dans la flibuste

Pris par le temps pourri de la Galice, je l’ai un peu délaissé, ce pauvre Raveneau.Passant de Charybde en Scylla, je l’ai laissé sous la responsabilité du gouverneur en cette fin de XVIIe siècle, dans les chaleurs des Grandes Antilles.Mais que peut devenir un jeune parisien aux Indes, désormais seul, sans attache, vivant sur les deniers du gouverneur?J’imagine que la fréquentation de quelque tripo...

Les manigances du docteur Tytler

Méfiez-vous de l’eau qui dort.Quand on est sur un bateau en navigation ou même au port, l’espace est clos. A la charge des tauliers du bord de connaitre ceux qu’ils embarquent, et de rester sûr d’eux pendant le trajet.Une bien sombre histoire a manqué d’arriver au capitaine Peter Dillon, marin britannique du XIXe siècle, lorsqu’il partit à bord du Research pour retrouver les traces de l’expédition...

Le protecteur des Indiens

En y réfléchissant bien, notre objectif est et reste, pour l’instant, le même que celui de Christophe Colomb: traverser l’océan pour les Indes, et voir comment les choses s’y passent. Juste de la curiosité en somme. Et c’est en repensant à l’ « Almirante », notre illustre prédécesseur sur ces eaux, que je me suis demandé si, en creusant dans la carrière des archives humaines, il n’y aura...

Episode 2 : Bienvenue à Saint-Domingue

Raveneau se tait sur les détails de son débarquement.Où  débarqua-t-il exactement? Dans quelles conditions  ? Que fit-il juste sur le moment, seul avec son petit baluchon  ? On n’en sait pas beaucoup plus que ce qu’il a bien voulu en dire et seul un petit paragraphe de son Journal, pudique et douloureux, résume ses trois premières années de service dans les Grandes Antilles.Pour se ...