Baptême

Étant donné que nos desseins pour ce bateau vont être différents de sa vie tranquille qu'il eu jusqu'ici, nous voulions lui donner un nouveau nom pour une seconde vie. C'est aussi une manière pour nous de mieux se l'approprier, étant donné tout son passé.

Le monde des marins étant emprunt de beaucoup de croyances et légendes, mais surtout d'une étiquette, nous voulions faire les choses bien. Renseignements pris, nous avons organisé une petite cérémonie toute spéciale une fois que nous reçûmes les papiers officiels de l'Office Suisse de la Navigation (et donc le droit de quitter le port pour la première fois après son achat).

La croyance dit que chaque bateau possède un "Macoui". C'est un grand serpent marin rattaché au bateau qui se confond avec son sillage. Chaque bateau a son Macoui qui le protège. En rebaptisant un bateau, on lui rattache un nouveau macoui. Les deux divinités entrent alors en compétition et se battent, ce qui peut provoquer des accidents par la suite en mer.

Donc en rebaptisant notre bateau, nous avons tué l'ancien Macoui. En quittant le port, nous l'avons saoulé avec du rhum versé à la poupe, afin de l'affaiblir. Puis notre "bateau ami", le zodiac de la capitainerie du port de Saint-Quay, est venu tuer le serpent en coupant par trois fois notre vague. Le bateau a ensuite été rebaptisé en prononçant son nouveau nom à voix haute et en versant une bonne lampée de champagne sur le nouveau Macoui. Le dieu Neptune a lui aussi été remercié d'avoir beni cette cérémonie en recevant également une bonne lampée du côté tribord.


Et bien évidement, pour cette journée spéciale, le grand pavois (Les drapeaux) a été hissé.


Commentaires (1)

A
RépondreAlain  03/11/2020 12:46

Test emoji 😁😽

Laisser un commentaire