Powered by SeaBlog

Alors ça avance ces travaux ?

Nous avons beaucoup avancé depuis le début des travaux et nous pensons avoir fait le plus gros. Les résultats commencent à être visibles, mais c’est maintenant que les plus gros changements vont apparaitre. Voici où nous en sommes après 1500-1600h de boulot à nous deux :

 

Après plus de 15 jours de préparation minutieuse avec ponçage, couche de protection, ponçage, masticage, ponçage encore, nous avons pu faire deux jours de peinture des mâts. Nous attendions de bonnes conditions météo puisque la peinture craint l'humidité. Ya pas à dire, 80% de la peinture c’est de la préparation. La même chose nous attend avec la préparation de la peinture du pont et de la coque. Donc encore un long programme en perspective.

Après le démontage
Après nettoyage et préparation
Après 3 semaines

Nous attendons ces prochaines semaines les réalisations commandées auprès de divers artisans, dont un coffre à gaz, un fond de cockpit, un support pour monter l’éolienne dans le mât d’artimon, un balcon agrandi pour accueillir un spi asymétrique. Certes moins de travail pour nous à proprement parler, mais le suivi nous coûte aussi en énergie pour être certains que tout s’emboîte bien. Non pas que nous redoutons que le travail soit mal fait, nous avons totalement confiance en ces professionnels  qui nous ont étés largement recommandés. Mais étant donné que parfois une pièce parfois implique deux artisans, il vaut mieux être sûr du suivi.

 

Côté intérieur j’avance sur les aménagements: le coffre pour le frigo et l’emplacement de poêle à bois sont montés et plaqués. J’attends encore la livraison des panneaux d’isolation sous vide pour installer ledit frigo. Ensuite il faudra encore que je trouve et pose des plaques de granite comme isolant tout autour du poêle. Donc petite excursion au nord de Lorient pour choisir la pierre, la commander, attendre, la scier sur mesure et enfin la poser. Restera encore toute la tuyauterie à poser !

La table à carte est presque complète, il restera à poser les charnières et à la vernir.

Avant
Après. Le box du frigo sur la gauche et la loge du poêle à bois sur la droite.
Avant
Après. La table à carte.

Sujet pointilleux à venir prochainement aussi : l’électronique. Étant donné que nous avons déplacé la table à carte avec tous les instruments, il va falloir faire passer tout les câbles ailleurs et rebrancher. Plusieurs instruments viendront aussi compléter  notre armement : AIS, baromètre électronique, nouvelle sonde de profondeur et nouvel anémomètre.

 

Les énergies ensuite : nous avons quatre nouvelles batteries à installer. Les anciennes étant mortes, celles-ci devraient nous tenir 8 à 10 ans. Voire plus si l’on est économe. Vu que leur encombrement n’est pas le même, il va falloir prévoir un emplacement pour les arrimer solidement.

Les panneaux solaires devront aussi être posés, mais qu’une fois que le régulateur de charge et tous les câbles seront posée. Pareil pour l’éolienne. Il ne suffit pas juste de la poser en haut du mât pour que cela fonctionne. Aussi encore pareil pour l’hydrogénérateur, poser, câbler, etc.

 

Pour stocker toute cette énergie, de nouvelles batteries sont attendues la semaine prochaine. Celles que nous avions étaient arrivées en bout de vie. Il nous a fallu remonter du fond du compartiment moteur ces 250kg de plomb. Opération qu’il faudra renouveler inversement pour pouvoir bénéficier d’une autonomie en énergie les 8-12 prochaines années.

Ascenseur à batterie

La révision du moteur touche aussi à sa fin. Après l'avoir repeint, fait le service et remplacé la pompe à eau, nous avons pu faire plus ample connaissance avec lui et ainsi être à même de lui prodiguer les premiers soins en cas de problèmes.

Vérification du tourteau d'accouplement. C'est la pièce sur laquelle le bateau "s'appuie" pour avancer au moteur. Un petit démontage relève que les roulements sont en très bon état.