Episode 2 : Bienvenue à Saint-Domingue

Raveneau se tait sur les détails de son débarquement.Où  débarqua-t-il exactement? Dans quelles conditions  ? Que fit-il juste sur le moment, seul avec son petit baluchon  ? On n’en sait pas beaucoup plus que ce qu’il a bien voulu en dire et seul un petit paragraphe de son Journal, pudique et douloureux, résume ses trois premières années de service dans les Grandes Antilles.Pour se ...

Les leçons d'une traversée

Quand nous nous sommes retrouvés en haute mer, au milieu du Golfe de Gascogne, ballotés par les hautes vagues d’une houle latérale qui ne nous permettaient plus de voir l’horizon, à 150 milles des côtes les plus proches, par un temps maussade et un vent de face…on s’est sentis débutants. Et pour être honnête, je crois qu’on s’est fait un peu peur.À peine dépassé Groix, deux d’entre nous ont été sa...

Épisode 1  : Raveneau, mon ami…

Quoi de mieux pour aborder les raisons du départ  que de s’appuyer sur le récit d’un prédécesseur et tracer un parallèle. Un inconnu de surcroit. Il va mettre un peu de lumière sur notre propre initiative en même temps que je vais en profiter pour le dépoussiérer un peu.Nous sommes sur un XVIIe siècle finissant, Louis XIV règne depuis 40 ans et les histoires palpitantes de la flibus...

(ERRATUM) La route vers le sud

Nous étions quasiment prêts à partir, nous n'attendions plus qu'une fenêtre météo favorable pour quitter les côtes française. Nous attendions que le temps se calme et que la houle au large puisse retomber. Mais nous n'avons pas vu venir une autre vague. Celle du reconfinement …Je vous passe les détails, d'autant que vous devez être plus informés que nous, mais nous nous sommes retrouvés coincés en...

La route vers le sud

Nous sommes le 21 octobre. Et nous n’avons pas vu passer l’été. Ni l’automne d’ailleurs. Certes les températures restent douces, comparées à la Suisse dont l’isotherme du 0°C vient titiller le sommet de la tête, mais les jours raccourcissant le “spleen” hivernal s’installe et les dépressions aussi.Il faut se rendre compte que d’un point de vue helvétique, les dépressions se développant dans l’atla...

Avant/après travaux II

Et pour faire suite à l'article précédent, voici quelques photos de l'intérieur.Le carré avant travaux. Il y avait une petite table (branlante) qui a été recyclée en table de cockpit.Nouvelle sellerie, bibliothèque(s) et table sur mesure.   L'ancienne 2e partie du carré où nous pouvions tenir qu'à deux. Pourquoi avoir deux carrés au même endroit ?Ce 2e carré a été transformé en tabl...

Avant/après travaux

Après de nombreux mois de labeur(s), nous vous proposons de faire un petit comparatif avant/après à l'aide de ces quelques photos.Un immense merci à nos familles et ami qui nous ont supporté et aidé jusqu'au bout !Juste après la mise à terre29 septembre, jour de la mise à l'eau Le roof en teck fuyait et la capote était passée d'âgeNouvelle terrasse A notre arrivée au port du Crouesty dur...

La tempête Alex

À peine notre journée de vidage de carburant terminée à la hâte (voir l’article précédent), il nous fallut nous préparer pour la soirée. Non pas pour une sortie au bal, mais pour la dépression annoncée méchante qui doit s’abattre sur les côtes du Morbihan dans la nuit.Prévue depuis plusieurs jours, elle s’est transformée en bombe dépressionnaire; un développement explosif qui amène la dépression à...

Les bons, la fuite et les bidons

Une étape marquante est franchie ce mardi 29 septembre; la remise à l’eau. La majorité des travaux sont terminés, le bateau retrouve son élément. Cela dis, le grand départ ne suivra pas pour tout de suite étant donné la multitude de petits détails encore à régler. Ne serait-ce que de tester tous les nouveaux équipements par quelques sorties en mer dans la baie de Quiberon.Mais le moral est bon ave...

Liste des travaux

On vous sort la liste de nos occupations de ces derniers mois. À côté de bien d'autres aspects de la préparation de notre voyage, voici la plupart des travaux qui ont été réalisés sur le bateau. Nous avons eu la chance de disposer d’aide de nos parents bien dévoués ainsi que de notre ami Vincent. Les points marqués d’un astérisque sont les travaux réalisés par nos artisans.Il faut aussi se rendre ...